Grondahl, Martin, Tomasi, David

Grondahl, Martin, Tomasi, David

Grondahl, Martin, Tomasi, David

Jacques Mauger - Les grands concertos pour trombone

Inde079

15,00 €

Ajouter au panier


Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,50 €.

9 autres produits dans la même catégorie :

En savoir plus

 "A ma connaissance, Jacques Mauger est le premier soliste français à avoir redécouvert le concetro de trombone de mon père, dès 1999. Cela mérite un premier hommage. Depuis, il le joue partout dans le monde, de Palerme à Ankara, en passant par le Japon, l'Amérique du nord et du Sud, etc, ce qui mérite une particulière reconnaissance. Et last but not least, il est un interprète remarquable, inspiré" Claude Tomasi

Les quatre œuvres pour trombone qu’interprète si magnifiquement Jacques Mauger comptent parmi les œuvres marquantes de la littérature pour trombone des deux derniers siècles. Cet instrument encore mésestimé comme instrument soliste reçoit ici ses lettres de noblesse.

Ferdinand David, écrit son concertino en 1837 à la demande de Mendelssohn, alors directeur de l’orchestre du Gewandshaus de Leipzig. Il la dédie à Karl Traugott Queisser, son collègue violoniste et tromboniste de l’orchestre. C’est l’œuvre la plus populaire pour trombone écrite au XIXème siècle. Jacques Mauger lui donne une couleur toute particulière, à la narration flamboyante, délicate et puissante.

Le concerto du compositeur danois Launy Grøndahl a été écrit lors de son séjour à Rome en 1924. Il lui a été inspiré par l’ensemble de trombones de l’orchestre du Casino Théâtre de Copenhague, dont il était le violon soliste. Ce concerto en trois mouvements, d’inspiration postromantique, fait ressortir les multiples facettes de l’instrument. Jacques Mauger démontre ici sa délicatesse devant la force de l’écriture, son lyrisme délicat et sa vivacité, qui met le soliste à si rude épreuve.

Henri Frédien Tomasi (1901-1971) est un compositeur et chef d’orchestre français aux origines corses. Son œuvre est marquée par une approche musicale originale. Son concerto pour trombone écrit en 1956 est une des pièces les plus ardues du répertoire français pour l’instrument. Construite par paliers expressifs et lyriques, elle se caractérise par une succession de  thèmes sensibles et gracieux. Jacques Mauger parvient ici à donner à cette œuvre ardue une couleur qui lui sied parfaitement. Sa virtuosité suit les inflexions et les tempi toujours changeants et son instrument se plie avec force à l’écriture fluctuante de cette magnifique composition.

Le compositeur genevois Frank Martin (1890-1974) a écrit sa ballade pour trombone et orchestre en 1940. Cette œuvre, bâtie sur un thème dodécaphonique, est certainement une des plus exigeantes du répertoire pour trombone. Elle demande une parfaite maîtrise de la technique de l’instrument. En contrepartie, elle en explore toutes les facettes, ce qui la rend si recherchée par les solistes. Cette pièce, faite de développements épiques agrémentés par une rythmique influencée par le jazz, convient parfaitement à Jacques Mauger qui laisse ici éclater sa rare virtuosité et sa subtile expressivité.

Notes d’Alain Robiolio

Commentaires

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Grondahl, Martin, Tomasi, David

Grondahl, Martin, Tomasi, David

Jacques Mauger - Les grands concertos pour trombone

Donner votre avis